Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • : Retrouvez sur ce blog quelques uns de mes écrits.
  • Contact

N'hésitez pas à partager !

Recherche

Posez vos questions, formulez vos conseils...

Proposez un défi d'écriture !

Catégories

Top articles

  • Le Mâle post-rupture

    05 février 2015 ( #Poésie )

    Il est un âge où le regret s'installe, Les fautes commises en bilan s'étalent, Ainsi que les décisions méprisables; Alors, l'homme est d'humeur instable. Dérèglement des saisons et des biles L’âme malade en proie à la passion débile Recherche une cure...

  • Qui suis je ?

    23 janvier 2011 ( #Poésie )

    Ce poème est très spécial. En effet, il est le premier digne d'intérêt. De plus, il a la particularité d'être écrit à la période de Noël sur des années différentes. Ainsi, chaque année, au moment des fêtes, je le relis en espérant être animé du sentiment...

  • L'incompris (incomplet)

    25 janvier 2015 ( #Poésie )

    La vie est faite de mystères. C'est pourquoi un mot pend aux lèvres des enfants : "Pourquoi". Un pourquoi incessant, Un pourquoi qui provoque, chez moi, la misère. - Savoir ce qu'il faut répliquer...- Mon malheur semble comme celui de l'Enfant, Face à...

  • Arras partie 1 souvenirs

    07 février 2014 ( #Poésie )

    Arras, toi qui m'as vu naître et m'a vu grandir, Je suis rentré, avec mes lettres pour t'écrire. Les aiguilles de l'horloge ont tourné Depuis que j'ai quitté la rue Voltaire. Mais dans le secret, je t'ai espionnée Comme si j'étais ton dépositaire. Mon...

  • A quoi s'accrocher ?

    16 mars 2015 ( #Poésie )

    La terre, sous les pieds, s'écarte brusquement, Les moitiés s'accrochent encore étonnamment. La dérive s'accroît, l'arroi relie la rive Par sa fumée de désarroi qui démotive. L'arbre se maintient debout, dans le vide, Il semble léviter et son exploit...

  • Si l'augure semble dépassé

    09 février 2015 ( #Poésie )

    "Clé qui déchiffre les astres grevés De prophéties, le poète traduit Remarque, ressent, perçoit et déduit." Sont les mots de mon idéal inachevé. Souvenons-nous que la lumière nous parvient, Même lorsque la mort de l'étoile survient. Ce que le poète a...

  • De la traque à la trique

    16 janvier 2015 ( #Poésie )

    Trop de trac m'a pris au traquet. Je troque ma trique contre ton froc, Car les tracas matraquent mon robuste roc. Et les quiets traquets eux, continuent de traquer. Ma vie n'est pas un trik-trak, ni un tric tout court ! Ce n'est pas un bon cru non plus,...

  • Le poète et la louve 1

    20 janvier 2015 ( #Poésie )

    Un jour que je discutais avec une louve ; Me vint en tête la question de l'Amitié. Mon regard me perdit, je fixais une flouve*, Et la louve me regardait avec pitié. J'ouïs le rire goguenard du vent dans l'Hêtre. Elle vint se blottir contre mon torse crûment,...

  • Incompréhensions

    20 juin 2011 ( #Poésie )

    Tu ne sais si je suis un ange, Ou si je suis davantage un démon, Mais tu ne veux point que je change, Ni même que je craigne l'abandon… « Laissez moi donc seul, le temps de l’acceptation, Dans cette grande et vide maison de campagne. N’ayant eu que Solitude...

  • Mon conseil: rejoins-les ! ( réponse 01 )

    16 août 2011 ( #Poésie )

    Réponse au poème d'un ami interrogeant Dieu Mon très cher et humble fidèle, Ta lettre m'interpelle. N'as tu donc pas encore compris Que l'humanité est mon idiotie ? Même en ma qualité de TOUT puissant Je ne peux intervenir aisément. Donc à ta justifiée...

  • Aventures

    08 avril 2011 ( #Poésie )

    Recroqu'villé tu m'aperçus. Transi de froid je tramblotais. Tu me pris, et, tu me serras dans tes bras nus, Dans ton beau corsage, tu me collas le nez. Peu à peu une douce chaleur revenait, Peu à peu une douce odeur m'étourdissait. Puis les chemins de...

  • Beauté révée

    23 janvier 2011 ( #Poésie )

    Je fus ébloui par ton si radieux sourire, Que depuis lors, je tente de le définir. Mais ta beauté n'a point d'emblème, Ni la lune, ni le soleil, Ni Vénus ni Hélène, ni Psyché même ! Si, un jour, dans ton plus simple appareil Je te vois, et que Sir Phallusius...

  • Futur goût amer d'un avant-hier

    18 janvier 2014 ( #Poésie )

    Futur goût amer d'un avant-hier... Je crois que mon cœur connaît deux saisons : L'été, la saison de paix, servant de prisons Et l'hiver doublement quatre fois plus austère. Ce que je vis peut aisément alimenter Une tragédie qu'il faut dûment adenter A...

  • L'état bourdonneux.

    16 décembre 2013 ( #Poésie )

    Je te reprends toi mon stylo, Je te répands toi, ô mon encre, Pour sottement chanter mes peines en silo Qui déchantent mon Noble chancre. Je me repends de ma folle passion Qui ébranle toujours mes fondations. J'ai transformé mon Obsession en Oppressions,...

  • Décrivez l'autoportrait que vous feriez si vous étiez peintre. 1

    20 septembre 2013 ( #AutoBiographie )

    Ferais-je mon propre portrait si j'avais le don de peindre et/ou de dessiner? Il faudrait que je m'interroge sur la nécessité de le faire. Faire son autoportrait est un très bon exercice, non seulement dans le domaine de l'art, mais également dans la...

  • En ton sein

    23 janvier 2011 ( #Poésie )

    La projection dans l'horizon bleu de tes yeux, M'apporte un captieux refuge, pareil aux cieux. Quand je plonge, dans la profondeur de ceux-ci, Cette chute prend fin au Paradis. Doux et calme lieu où rien jamais ne se passe, Lieu où Béatitude en maître...

  • Double flamme

    23 janvier 2011 ( #Poésie )

    Mon âme est dans la brume ! Que faire en cas de double Amour ? Mon être se consume, Auquel(s) dois-je demeurer sourd ? L'un, qui fait se converger mes pensées, L'autre qui me fait souvent rêvasser ? L'un qui me fait palpiter, vaciller, L'autre, par qui...

  • Délivrance : unité

    27 janvier 2014 ( #Poésie )

    Aux yeux des miens, je parais blanc. Aux cieux, rien n'est pourtant moins pur Que ce secret côté obscur, Au sang clairet, coulant du flanc. Car il n'est plus un détenu -Trop hâtivement condamné- Qui attend d'être pardonné, Depuis lors qu'il s'est mis...

  • L'été et les oueds de vie

    30 janvier 2014 ( #Poésie )

    Dans les grands et verts prés Je cueille les beaux jours d'été. Je profite de l'ombre des cyprès Pour m'adonner à une ardue oisiveté. L'été n'est que la saison des bouquets de joies, Des bouquets de joies qui n'ont pas encore éclos. Un petit verre le...

  • Toi et Moi, un Nous futur ?

    23 janvier 2011 ( #Poésie )

    Beaucoup s'interrogent sur la notion de "Temps". "Temps": notion, source de nombreux questionnements: Comment en gagner ? Et comment le maîtriser ? Moi, j'ai trouvé, c'est en étant à tes cotés ! Mon corps et mon âme sont alors dissociés, Mes sens sont...

  • La paternité (partie 1)

    03 janvier 2019

    Voici le premier article sur le thème de la paternité. L'article étant très très long, je préfère le découper en une multitude. La Paternité : Introduction et commencement. Depuis très récemment, je jouis d'un nouveau statut, celui de père. Bien qu'un...

  • Tandis que tendrement ...

    11 septembre 2015

    Tandis que tendrement l'été s'éteint, Je vis déjà la tristesse automnale, Lorsque désespérément je cherche ta main ; Voilà ma désillusion matinale ! Le spectre de nos moments m'envahit, Et mon souvenir de toi m'ébahit : Des tas d'images de beautés, de...

  • A mon père

    15 mars 2019 ( #AutoBiographie, #Poésie, #achamann, #parent, #paternité, #père, #réflexions )

    "Père, tu souffles une nouvelle bougie , Arrête-toi, un instant , sur cette magie , Pour faire un voeu et te protéger du démon , Avec cette bise, reviens vers l'étymon." Quatr-inspiré 1.

  • Acrostiche Poésie

    21 mars 2011 ( #Poésie, #réflexions, #achamann )

    Pacte pacifiant : Péché et la Perfection, Obscure Oasis où tonnent les opinions, Exotique Empyrée de l'ermite érudit, Seule la Sacrée et Sénile poésie Interdit d'interdire, la licite illusion Ecrite en tous : élévation et évasion.

  • Les ronces dominent...

    08 février 2015 ( #Poésie )

    Les ronces dominent de leurs piquants ; Elles s'étalent tout le long du sol. Leur expansion tsariste gêne l'envol Des gamètes floraux, de l'Amour suffocant. Sans une lumière nouvelle, Sans un air épuré, Sans essarter, de nos cœurs, la parcelle, Comment...

<< < 1 2 3 4 5