Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • : Retrouvez sur ce blog quelques uns de mes écrits.
  • Contact

N'hésitez pas à partager !

Recherche

Posez vos questions, formulez vos conseils...

Proposez un défi d'écriture !

Catégories

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 21:06

Ce poème est très spécial. En effet, il est le premier digne d'intérêt. De plus, il a la particularité d'être écrit à la période de Noël sur des années différentes. Ainsi, chaque année, au moment des fêtes, je le relis en espérant être animé du sentiment ou du souffle créateur.  Depuis 2010, il n'avait pas connu d'évolution...

Et si 2017 en sonnait le glas ?

 

25-12-2009 : première strophe :

 

Je cours ce monde pareil à une lumière.

J'agis sur ce monde comme l'éclair.

Je serais à l'origine ; la mère

De fléaux naturels, qui le rendent amer.

Je me sens important, et donc j'adore plaire !

Je suis un géant ver, entre l'air et la mer:

Suis-je la créature imaginaire ? 

Ou, suis-je créateur de chair ?  

 

25-12-2010 : 2eme strophe :

 

Tous affirment aimer ma façon de penser,

Mais peu d'âmes l'ont évidemment adoptée. 

Tous disent aimer ma prodigieuse Bonté,

Mais peu d'âmes  l'ont absolument imitée.

Tous déclarent aimer ma simple Vérité,

Mais peu d'âmes l'ont fidèlement embrassée. 

 

25-12-2016 : 3ème strophe :

 

Je suis inconsistant mais je peux prendre corps.

N'existant que grâce au verbe que je démords,

Fors "préexister", qui est l'envers du décor,

Je demeure le coexistant de l'essor. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

manon 31/08/2011 15:06



alor ce poeme et peut etre vrai mes un peu tro viser sur toi meme



angel-achamann.over-blog.fr 02/09/2011 11:14



Salut manon :) merci pour le commentaire, mais qui te dit que la réponse au poème est JP CARNEAU ?????

Enfin je te laisse encore chercher  ...


bisous



Alain Minod 17/06/2011 00:19



Voici, en guise de commentaire, la majeure partie du poème 449 tiré de Poèmes


de Emily Dickinson (Ed. Aubier bilingue) Je cite in extenso sans respecter la mise en


espace : " J'étais mort pour le Beau, mais à peine installé dans ma tombe,un autre,


mort pour le Vrai fut mis dans une pièce adjacente . Il murmura "pourquoi es-tu tombé?" " Pour la Beauté" répondis-je, " et moi, pour la Vérité - c'est tout un,nous sommes frères" dit-il /.../ "



Alain Minod 17/06/2011 00:03



Voici le poème 449 inclu dans Poèmes (bilingue) de Emily Dickinson ( Ed Aubier) :


J'étais mort pour le Beau, mais à peine


Installé dans ma tombe,


Un autre, mort pour le Vrai,fut mis


Dans une pièce adjacente .


 


Il murmura " pourquoi es-tu tombé ?"


" Pour la beauté", répondis-je,


" Et moi, pour la vérité - c'est tout un,


Nous sommes frères" dit-il /.../



angel-achamann.over-blog.fr 17/06/2011 00:15