Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • : Retrouvez sur ce blog quelques uns de mes écrits.
  • Contact

N'hésitez pas à partager !

Recherche

Posez vos questions, formulez vos conseils...

Proposez un défi d'écriture !

Catégories

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 13:36

          - Elle s'avance, puis se retire. Ses mouvements de va-et-vient incessant, tantôt rapides, tantôt lents, sont à l'origine de claquements sourds dans le silence de la nuit. Il y a tant de claquements qu'il a de mouvements. Se produit alors une fine écume. Une écume blanchâtre et veloutée, une écume pleine de volupté. Écume qui échoue à l'entrée de la crevasse de sa partenaire. Espace prévu à cet effet, le terrain est dégagé. Rien ne peut obstruer sa montée en vigueur. Cette blanche écume embrasse les belles courbes naturelles et chaudes de sa compagne, toujours prête à l’accueillir. Cet espace humide et chaud est un paradis de douces odeurs. C'est la Marine, celle qui par ses senteurs délivre mes narines. Imaginez vous ce tableau que je vous dépeins ?

         - Oui, j'imagine. Et je suppose que c'est une scène qui se déroule dans un lieu serein ?

          - Oh oui, hormis ces claquements, souvent on n'entend rien d'autre. C'est une ambiance décontractante et relaxante qui nous libère, qui révèle note être intérieur le plus profond. Mais ... mais... il ne faut pas oublier, Docteur, que parfois d'autres sons émanent de ces enchaînements d'actions. Parfois, en effet, on peut entendre un souffle puissant, comme la respiration saccadée d’Éole essoufflé. Devant ce vaste lit bleu, on entend aussi, lorsque l'on reste longtemps, pour satisfaire ce désir insatiable de plaisir et de légèreté, le chant d'une femme. Chant qui nous pousse à rester en ce lieu. Chant qui nous attire, nous ensorcellerait presque, comme pour nous inviter à y passer l'éternité. Chant qui nous rend joyeux. Et toute la magie réside dans le fait que tout peut s'arrêter subitement, comme un retour au calme le plus absolu qui soit.

          - Etes vous sûr de l'entendre ? Ce peut être votre imagination. Qu'en pensez vous ?

          - Peut être, que je me convaincs que je l'entends. Ou il se peut qu'à l'attendre, je pense l'entendre. Maintenant est-ce celui d'une sirène ou, est ce là, tout simplement, ce que l'on nomme: l' Appel de la Mer ?

Partager cet article

Repost0

commentaires