Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • : Retrouvez sur ce blog quelques uns de mes écrits.
  • Contact

N'hésitez pas à partager !

Recherche

Posez vos questions, formulez vos conseils...

Proposez un défi d'écriture !

Catégories

1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 22:14

Les personnes qui ont marqué ma vie sont nombreuses. Je ne peux pas brosser de portrait parfait et détaillé de ces relations, sans entrer dans une intimité partagée. Alors je vais juste survoler les généralités en tentant malgré tout de capter l’important.  

Ma grand-mère :  

Esprit affaibli par le temps et abruti par son entourage immédiat, elle eut pendant longtemps toute sa tête. En ces moments, elle fit de moi, le gardien des secrets de famille, qui pourraient, à coup sûr, m'ériger en écrivain de renom et probablement l’un des plus attaqués en début de carrière.

Fils qu’elle ne pouvait plus avoir avec son compagnon, j’avais un lien très étroit avec ma grand-mère. Autour de cet amour que nous nous portions, est née la majeure partie de ma personnalité. Une personnalité par imitation.

Vous connaissez l’expression « avoir le cœur sur la main » ? Elle, elle portait le sien comme jésus portait son calvaire, sur le dos, tant il était grand et bon et qu’il ne put tenir dans ses deux mains.

Donner avec plaisir, sans rien attendre en retour, quitte à se priver elle-même, c’est par sa générosité, qu’elle était riche. Une grande Dame qui a vécu de nombreux tourments, mère d'une dizaine d'enfants, quinze fois grand-mère, veuve et ayant mis en terre une partie de sa progéniture, pilier d’une famille aujourd’hui déchirée. Elle a tenté de transmettre ce en quoi elle croyait : les valeurs du travail, du mérite, du courage, de l’amour, de la compassion, et de la générosité.

C’est aussi d’elle que je tiens une partie de mon ésotérisme et mon ouverture d’esprit face aux mondes non scientifiques.

Partie rejoindre Dieu, les étoiles, ou réincarnée, elle n’a jamais été autant présente dans mes pensées que depuis que je suis père. Quand je dis présente, je ne parle pas d’un vague souvenir de son physique, une image pâle que mon intellect a sauvegardée. Non, c’est plutôt, sa présence en temps qu’être. C’est assez difficile à définir. Ce n’est pas une petite voix non plus. C’est son énergie. C’est son héritage spirituel. Ca bouillonne, là-haut entre deux neurones ou ailleurs. Et quand je suis avec ma fille, je ressens autour d’elle cette sensation. On pourrait me prendre pour un illuminé et ou quelqu'un qui s’accroche à voir ce qui n’existe pas pour faire face au deuil. Seule ma poésie sera capable de me dire si je suis dans le vrai ou dans le faux. Ses énergies sont toujours là. S’ils s’avèrent que mes croyances sont erronées, je saurais, de toutes les manières, faire survivre sa personne à travers ma descendance.    

 

Ma grand-mère, je pourrais vous en parler des heures entre ce qu'elle a vécu et les souvenirs que j'ai avec, ses recettes de cuisine où le rôle qu'elle eût dans le choix de mon prénom, ça d'ailleurs, ça fera l'objet d'un article.    

Partager cet article

Repost0

commentaires