Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • Le blog d' Angel-Achamann.over-blog.fr
  • : Retrouvez sur ce blog quelques uns de mes écrits.
  • Contact

N'hésitez pas à partager !

Recherche

Posez vos questions, formulez vos conseils...

Proposez un défi d'écriture !

Catégories

18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 21:20

Qu’est-ce que la poésie ?

Peu de gens peuvent en donner une définition. Même les poètes ne le peuvent vraiment car y mettre des mots c’est la borner, la limiter dans son expression.

La poésie est sans doute l’art littéraire le plus ancien et l’un des plus résistants aux époques. C’est un genre à la fois stéréotypé et à la fois indéfini. Il paraît difficile et risqué de la théoriser. La poésie est un genre multi-face, on la retrouve versifiée ou en prose, en chant ou en recueil, personnelle ou impersonnelle, en mots ou en événements.

L’insensible à la poésie se ment car la poésie est un émerveillement. Une féérie des sens et ou un état de pleine conscience et d’admiration.  Elle ne se borne donc pas à une forme fixe. Elle est faite de paradoxes, elle unit les contradictions dans un tout homogène et harmonieux. En parler oblige aux généralités alors qu’elle est mère des singularités.

 

La poésie c’est aussi une quête de l’image, de vérité et du divin pour le poète et un vecteur de transmission pour le destinataire. Mais au-delà de ses objectifs primaires la poésie peut avoir d’autres finalités.

Elle est pour moi

  • Un déversoir émotionnel. Face au trop plein, elle « exprime » au sens originel.
  • Un jeu de construction et un laboratoire. On joue avec les mots, les sonorités, on expérimente des images, des formes grammaticales. C’est un printemps sans fin du langage.
  • Un message simplement mis en forme par le poète à l’instar des fables de La Fontaine ou un message cosmique décrypté pour les hommes.
  • Un messager pour son auteur. Un flux de conscience, d’inconscience et de subconscience qui s’adresse en premier lieu au poète. C’est le plan mystique de la poésie.
  • Un fédérateur.
  • Un acte de création

 

L’étrangeté de la poésie relève aussi de sa réception. Chacun la reçoit à sa manière, l’interprète à sa manière sauf à être un maître du langage. Ainsi, la poésie est un acte de création multiple, il y a la création originale et pour chaque récepteur un travaille supplémentaire. Lire, ressentir, sentir, entendre, voir, réfléchir, s’ouvrir à la poésie c’est ajouter son empreinte à l’œuvre même s’il s’agit d’une poésie non écrite ou non verbale. C’est pourquoi un poème n’appartient plus à son auteur dès lors qu’il est lu.

Partager cet article

Repost0

commentaires